Déplacement à Perpignan vendredi 21/10/2016

Souvenirs du déplacement à Montauban ou nos ciels et grenats ont subi  encore une défaite mais en y croyant jusqu'à la fin du match.

Déplacement à Montauban vendredi 7/10/2016

Souvenirs du déplacement à Montauban ou nos ciels et grenats ont subi une lourde défaite mais ont sauvé l'honneur à la fin avec un essai de Nicky Price.
Une bonne ambiance à Sapiac avec nos amis supporters montalbannais.
L'occasion de retrouver jérome dans son nouveau club.

 

Pique nique avec nos amis dacquois

Un petit moment de convivialité avec des supporters de US DAX.

Le lendemain de la rencontre qui opposait ce vendredi 23 Septembre 2016 Bourgoin à US DAX, le KOP BERGUSIA 16 a organisé avec ses amis supporters de US DAX, un petit repas. Un moment très apprécié par les supporters Dacquois, un moment de partage, avec la dégustation de produits du terroir des landes(merci a Maïté ) dans la joie et la bonne humeur sous un beau soleil au stade Pierre Rajon c'est dire l'état l'esprit qui règne au sein du KOP ! 

En plus de ce moment apprécié par toutes et tous présents lors de cette journée, Bourgoin l'a emporté sur son terrain la veille, une belle soirée et belle ambiance pour les supporters du KOP BERGUSIA .

Cliquer pour agrandir.


Soirée avec les joueurs

Ce lundi 19 septembre, avait lieu la soirée du Kop avec la présence des joueurs du CSBJ ou les nouveaux joueurs ont pu se présenter.Le capitaine et les entraineurs ont pu dire quelques mots des résultats.

Le kop a réaffirmé son soutien aux ciel et grenat dans les bons et les mauvais moments.Une soirée convivial et d'échanges.

Un grand merci à tous les participants.


DÉPLACEMENT A NARBONNE le 02/09/2016

Parc des Sports et de l'Amitié

Pour son premier déplacement de la saison de Pro D2, le CS Bourgoin-Jallieu a peiné ce vendredi soir à Narbonne. Avant de produire une meilleure 2e période et d'arracher le bonus défensif après la sirène. Un match plein de rebondissements !MERCI AUX FIDÈLES QUI ONT FAIT LE DÉPLACEMENT.

Merci a FANNY HAAS pour les photos.

Cliquez sur les photos pour agrandir.


DÉPLACEMENT A ROMANS  le 26/08/2016 

Lors de la première journée de PRO D2 CSBJ  / COLOMIERS délocalise à ROMANS, 67 Kopistes ont fait le déplacement pour soutenir les Ciels et Grenat vêtu avec leurs nouveau maillot.Les couleurs du club était bien présente dans le stade Stade Marcel-Guillermoz.

Cliquez sur les photos pour agrandir.

MATCH AMICAL   CSBJ / LOU     29/07/2016

Vendredi soir, au stade Pierre-Rajon, à Bourgoin-Jallieu, en match amical, le LOU l'a emporté face au CSBJ 36 à 5, au terme d'une rencontre de préparation agréable à suivre. Environ 3500 personnes étaient présentes.

Merci à Fanny Haas pour les photos.


09/07/2016

le KOP BERGUSIA 16 a fait du bruit à Culin

Sous un beau soleil ,l'association des anciens du rugby de Culin , les potes modèles,  a organisé le jubilé de jean Michel BRESSAC.

A cette occasion le KOP BERGUSIA 16 a été invité pour faire du bruit lors des 3 petits matchs de 20 minutes.

Quelques fidèles du Kop était au rendez vous.

l’association des anciens rugbyman de culin à apprécié notre animation. 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE FIN DE SAISON

Une bonne participation de nos adhérents , qui ont  pu échanger sur plusieurs points. Un petit repas dînatoire a été organisé à la fin de l' assemblée générale.

Merci à tous les participants .

CASSE CROÛTE  

Lors de la dernière journée de PRO D2 (CSBJ / TARBES) le KOP BERGUSIA 16 a organisé un casse croûte pour les fidèles . Un moment de partage tout ça dans une ambiance comme on l'aime.

VERRE DE L’AMITIÉ AVEC LES SUPPORTEURS DE NARBONNE

 

Lors de la rencontre qui opposait ce vendredi 4 mars 2016 Bourgoin à Narbonne, le KOP BERGUSIA 16 a tenu à offrir le verre de l'amitié a ses amis du groupe de l'amicale des supporters de Narbonne. Un moment très apprécié par les supporters oranges et noirs, un moment de partage, dans la joie et la bonne humeur c'est dire l'état l'esprit qui règne au sein du kop ! 

En plus de ce moment apprécié par toutes qui étaient présente lors de ce moment Bourgoin l'a emporté sur le terrain, une belle soirée pour les supporters du KOP BERGUSIA .

Pays  d’Aix  15 avril 2016

Décidément pas simple de laisser nos Ciel et Grenat voyagés sans supporter !

Aussi une grosse poignée de fans s’étaient donnés  rendez-vous chez Annequin ce vendredi 15 avril  pour un petit voyage en pays D’Aix.

Prise en charge des deux minibus, chargement des tambours, drapeaux et glacières et direction la vallée du Rhône.

Discussion animée tout au long du voyage sur la composition de l’équipe, sur les travaux envisagés à Rajon, sur la fin de saison sportive, enfin sur toute la vie de notre CSBJ …

Mornas, premier arrêt sanitaire, pause café, séances d’étirements, changement de chauffeur et retour sur le bitume autoroutier.

18 h Aix en Provence,  après avoir “visité“ plusieurs ronds-points ! arrivés au stade Maurice David  en pleine forme et  sous un beau soleil provençal nous avons rejoint dans les tribunes les nombreux Berjalliens déjà présents.

 Une belle colonie de Ciel et Grenat prête à donnée de la voix pour son équipe.

Malheureusement la joie fut de courte durée et bien vite le match  nous échappait, freinant ainsi nos “petits rêves“ de demie-finales .Dure loi du sport !!

Bien que la fête fût un peu gâchée et les commentaires d’après match pas toujours très objectifs, nous avons tous apprécié  le salut de nos joueurs  sur la pelouse méditerranéenne. Soulignons également la bonne ambiance générale au sein du stade et de magnifiques plateaux de fruits de mer, un petit avant goût de vacances …

22 h 30 retour aux  véhicules, casse-croûte dans la bonne humeur retrouvée, pas d’apéro “bravo“ la route est encore longue

Reste quatre matchs, la saison n’est pas terminée, gageons que notre équipe aura à cœur de nous offrir une belle fin de championnat, maintenant que l’essentiel est assuré.

 

Merci à tous et Allez Bourgoin tes supporters sont là !

DÉPLACEMENT A PERPIGNAN

 

Le vendredi 29 janvier, 4 courageux kopistes prenaient la route en direction de la catalogne et plus particulièrement du stade Aime Giral. Un super déplacement ou le kop aura eu l'honneur d’être invité dans les loges par un de ses sponsors. 

Plusieurs moments de partage avec les supporters catalans étaient bien évidemment au rendez-vous ! Le match de Bourgoin proposé aux supporters présents en catalogne fut simplement exceptionnel, les joueurs ont apprécier la présence de nos couleurs dans les tribunes d'aime giral. 

RENDEZ-VOUS VENDREDI 5 FÉVRIER A RAJON POUR ENCOURAGER NOS JOUEURS !

DÉPLACEMENT A CARCASSONNE

 

Le 6 novembre, 8 courageux du kop Bergusia 16 prenait la route en direction de Carcassonne pour supporter les ciels et grenats. Un déplacement qui s'est effectué dans la bonne humeur comme en atteste ces 4 petites photos. 

Il y aura eu la visite de la cité de Carcassonne, un passage primordial. Nous avons été accueillis par des Carcassonnais avec d'énormes valeurs rugbystique comme on les aime, un grand moment de partage !

Ensuite il y a eu ce match ou nos berjalliens échouent de peut à la victoire qui sur la physionomie du match aurait pas été volé, dommage ! 

rendez-vous au stade Pierre - Rajon jeudi pour la réception d'Aurillac ! 

 

Allez bourgoin tes supporters sont là ! 

DÉPLACEMENT A BEZIERS

 

Un mini bus de kopiste prenait la route en direction de Béziers pour aller supporter le XV ciel et grenat pour le compte de la 11 ème journée de PRO D2 ou les ciels et grenats ont subi une lourde défaite : 41 - 0 

Outre la défaite des berjalliens, il y a eu un grand moment d'échange entre supporters comme en atteste les photos. Ces moments représentent bien l'état d'esprit qui règne au sein du kop bergusia 16 ! 

Le kop bergusia 16, fidèle supporter numéro 1 du CSBJ partout, toujours pour un même cause : supporter BOURGOIN ! 

Paris 19 mars 2016

Enfin, nous renouons avec la joie des déplacements collectifs, en ce samedi 19 mars 2016.

Frustrés de ne pouvoir accompagner nos Ciel et Grenat tout au long de la saison, by-cause  un calendrier basé sur « l’argent facile » pour les clubs, tout en négligeant l’intérêt populaire d’un sport de masse. En effet, quoi de plus agréable qu’un stade bigarré aux couleurs de son équipe et poussant ses joueurs à l’exploit dans la bonne humeur générale.

Bonheur souvent partagé en famille dans une ambiance impossible à comparer avec une retransmission télévisée !

Et c’est ce bonheur là que nous sommes allez chercher, ce samedi, pour cette confrontation entre les frères ennemis de l’ovalie. France Angleterre au stade de France, au terme du tournoi des six nations 2016. Profitant d’un weekend de repos de nos “Protégés“. Il n’en fallait pas plus pour qu’une cinquantaine d’aficionados Berjalliens prennent la route de la capitale.

Partis de Pré-Bénit à 9 h 30,  comme convenu, nous avons pris le temps de nous restaurer sur l’ère de Beaune et après avoir partagé le verre de l’amitié, enfin en terme plus populaire “l’apéro“, le voyage s’est  déroulé sans encombre dans la bonne humeur générale.

Arrivés à Paris, stationnement du car avenue Mitterrand, achat de quelques drapeaux et écharpes tricolores, passage des contrôles policiers et arrivés sur le parvis du stade de France. Attente de l’ouverture des portes dans une formidable ambiance de partage avec les » rouge et blanc » d’outre manche, que de la bonne humeur, que du bonheur !

Que les valeurs du sport sont belles  quand elles sont ainsi partagées !

19 h 00 envahissement des tribunes, découverte pour certains du Stade de France, photos, chants, échanges amicaux  avec nos adversaires du jour et pressés de voir évoluer nos « nouveaux Bleus » dans cette magnifique  structure.

Après les hymnes nationaux entonnés par des milliers des supporters chauds bouillants, place aux sportifs, coup d’envoi,

Belle entame de match, ouverture du score dès la troisième  minute pour les bleus par “l’artilleur“ de service, malheureusement vite piqué par la “rose“ deux minutes plus tard !

Manifestement les deux équipes ne sont pas  venues en touristes et bien que les Anglais prennent l’avantage par un essai à la douzième mn, nos Bleus, grâce à la magnifique prestation de son buteur, sont toujours restés au contact.

L’évolution très serrée du score  a maintenu l’espoir d’un résultat positif pendant plus de soixante dix mn, malheureusement pour nous la résurrection Anglaise  devait mettre fin à nos espoirs à la soixante dix huitième mn par une nouvelle pénalité bottée et  réussie par le numéro 12 O  Farrel.

Grand chelem pour les Anglais de quoi faire oublier à leurs fans la déception du dernier Mondial.

Espoir pour notre jeune équipe  tricolore qui a démontré  de l’envie, qui s’est accrochée pendant toute la partie, qui s’est bien battue  mais qui a manqué d’automatismes et de maturité.

Gageons que l’avenir de ce groupe apporte à nos couleurs plus de flamboyance !

Après avoir quand même assisté à la remise de la coupe, regroupement Berjallien sur l’esplanade  du SDF et retour au car

Casse croûte sur les trottoirs parisiens, rassemblement du matériel, il est minuit l’heure du retour au pays !

Arrivés au matin à Pré-Bénit, un peu fatigués…mais satisfaits de cette sympathique escapade parisienne.

 

A renouveler !!! 

FORUM DES ASSOCIATIONS

  

LE KOP BERGUSIA 16 était bien présent ce week-end du 05 septembre à Bourgoin pour le forum des associations afin de faire découvrir toute notre activité auprès des personnes présentes au forum. Un grand moment de partage très convivial ce qui montre tout l'état d'esprit qui règne au sein du kop ! 

SOIRÉE D’ACCUEIL DE L'EFFECTIF BERJALLIEN

 

Le KOP BERGUSIA 16  a organiser le lundi 12 janvier à 19h la traditionnelle soirée d'accueil de l'effectif berjallien pour la saison 2015-2016. 

Un début de soirée sympathique ou chaque recrue de cette saison s'est présentée au micro devant les membres du kop. Il y a eu ensuite un petit discours de la part de chaque membre du staff, à travers cette soirée le bureau du kop bergusia a réaffirmer son soutien à travers toute épreuve à l'équipe qui ne doutait déjà pas que le supporter numéro un était le kop bergusia 16. 

 

Une fois les présentations finies, nous avons pu partager le verre de l'amitié avec les joueurs et le staff dans une ambiance très sympathique et conviviale : un grand moment de partage ce qui montre tout l'état d'esprit qui règne au sein du kop.

 

Les membres du bureau remercient toutes celles et ceux qui ont contribuer au bon fonctionnement de cette soirée ainsi que tous ces petits délices partagés avec les joueurs. 

Retour sur une sympathique journée en Nord Isère.

 

En ce samedi 6 juin, sur l’invitation de l’Association Made In Dauphiné, nous avons été associés à la troisième édition des Dauphinoiseries, avec des supporters du FCG football, les confréries de la noix, du Bleu-Vercors et du Murçons.

 

Une belle occasion de faire flotter nos couleurs en Berjallie, hors du stade Pierre Rajon  et sous un magnifique  soleil de printemps.

 

Après avoir installé notre stand dans la cour de l’école et une pose “casse croûte“ obligatoire,  nous voici dans la rue principale au côté de nos voisins Grenoblois à crier haut et fort notre attachement à nos clubs respectifs.

 

Les spectateurs Vaulxois ont même eu droit au “petit bonhomme en mousse “ version Ciel et Grenat !

 

Le petit défilé, animé et bien agréable, en bonne compagnie et dans une ambiance très “ bon enfant“  nous emmena sur la place  principale ou après nous être désaltérés nous avons pu assister à une belle démonstration de bucheronnage sportif.

 

Une après-midi bien agréable pour fêter notre fin de saison.

Compte rendu d’un Voyage dans le Cantal

 

En ce dimanche de mai ensoleillé, les supporters du CSBJ Rugby sont en route vers Aurillac, ville où le dernier match de la saison va se jouer.

 

Le car traverse sans bruit la ville encore endormie, à l’intérieur aussi le silence est d’or. Sur la vitre

arrière brillent les couleurs ciel et grenat sur lesquelles est  écrit ̆Kop Bergusia16  ̋.

 

- Eh bien ça roupille encore là devant, dit quelqu’un au fond du car.

- C’est encore tôt, faut laisser les anciens reprendre leurs esprits, lui répond t’on. Le silence retombe

jusqu’au premier arrêt.

 

- Le café va nous faire du bien dit une voix dans mon dos. Cette voix avait raison ; A peine avons-nous

repris nos places que des chansons, des blagues, des rires enchantent la suite du voyage.

- Quarante six, quarante sept…C’est bon chauffeur, on peut partir.

- Comment ça quarante sept, il n’y a que quarante six inscrits !

Un passager clandestin se serait-t-il introduit dans le car ? Non bien sûr, c’est un de nos joueurs qui n’étant

pas sur la feuille de match, pour ne pas déconcentrer ses copains, à préférer faire le trajet avec nous.

- Merci Christian, merci Christian, se met on à chanter, merci pour le maintien, merci, merci.

On n’est pas des mecs en mousse. En Isère, on n’est pas des gamins, tous les supporters vous poussent

allez, allez, allez Bourgoin.

Au milieu de l’allée une partie de coinche démarre. A présent dans le car tout le monde est bien réveillé,

l’ambiance est au beau fixe, et les chants de motivations reprennent de plus belle. Depuis que nous sommes entrés dans le Cantal, les paysages qui défilent sous nos yeux sont magnifiques, d’immenses et majestueuses forêts de sapins aux pieds desquels coule une rivière aux eaux claires et limpides. Les

maisons qui la bordent sont construites en pierres aux couleurs volcaniques, leurs toits en ardoises et en pentes font penser que la neige en hiver doit être reine de la région.

Douze heures, c’est l’heure de déjeuner, notre chauffeur connaît un petit coin sympa, il n’y a pas de tables ni de bancs, mais de l’herbe et une cascade à quatre cent mètres, hélas, nous n’aurons pas le temps d’aller la visiter, le match est à quinze heures et il reste pas mal de route à faire et sur une départementale qui

monte tout en virages. Tant pis ce sera pour une autre fois, enfin, si le prochain match contre Aurillac se

 joue à la même époque. Le repas terminé nous faisons une photo du groupe. Puis nous repartons car nous

n’aimerions pas arriver à la fin du match.

Dans le car les chansons reprennent accompagnées de cliquetis que font les canettes de bières en dansant

les unes contre les autres ̋On est fiers de nos couleurs, Intraitables et peur de rien, et on chante avec le

cœur, Allez, Allez, Allez Bourgoin ̏.

- Aurillac, Aurillac tout le monde descend, le départ est prévu pour dix huit heures.

Nous entrons dans le stade en chantant. L’ambiance des supporters d’Aurillac et plutôt en berne, nous

allons les motiver. Allez Bourgoin tes supporters sont là, Rajon se soulève, Rajon à la fièvre…si bien que au

bout d’un moment ceux d’Aurillac se décident enfin à donner de la voix, mais toujours beaucoup moins

fort que nous.

Le match commence fort, le CSBJ encaisse un premier essai transformé, puis un second, les supporters d’en

face nous regardent, pensant certainement que nous allons baisser le son, mais ils se trompent et nous

repartons de plus belle et ça marche, nous marquons un premier essai transformé, aussitôt Aurillac nous

en plante un troisième, une petite minute de silence plane au dessus du Kop Bergusia, mais pas pour

longtemps, notre équipe marque un second essai lui aussi transformé. A la mi-temps nous sommes

persuadés que nous ne gagnerons pas, mais que nos joueurs tiendront. Eux, ils sont déjà un peu en

vacances dans leurs têtes, ils se donnent à fond, attaquent, attaquent en oubliant de défendre, si bien que

dés le coup d’envoi de la seconde mi-temps nous prenons une suite d’essais dont un considéré transformé,

pourtant il est passé à trente centimètres voire plus, à droite des poteaux. Mais bah ! Ce n’est pas le plus

important ; L’important c’est d’encourager notre équipe même quand elle est menée quarante à quatorze

et c’est ce que font ses supporters, ils poussent, poussent en scandant « La piscine, la piscine, la piscine. En

face ils nous regardent sans trop comprendre, c’est vrai aussi qu’au match aller ils n’étaient qu’une petite

poignée, alors nous entendre crier, la piscine, c’est sûr ils ne comprennent pas, nos joueurs, eux oui, ils ont

compris et marque un quatrième essai transformé. Quelques minutes plus tard le coup de sifflet final

retentit Aurillac a marqué cinquante quatre points et nous vingt et un. Alors nous nous mettons à scander

Merci Bourgoin, merci Bourgoin….Notre équipe vient vers notre tribune nous les remercions par un ban

d’applaudissements. En chantant ̏On vient, on perd et on s’en va. On vient, on perd et on s’en fou ̋ nous

nous dirigeons vers le car. Les supporters adverses se marrent nous félicitent pour notre ambiance et pour

le maintien, nous les félicitons aussi pour leur match et leur classement.

Dix huit heures tout le monde et présent sauf un, certainement le clandestin qui repart à Bourgoin avec

ses copains. Cela fait un moment qu’on roule, Aurillac est à présent loin derrière, alors notre président

prend la parole.

- Merci à tous et surtout merci au CSBJ de nous avoir maintenus en ProD2. Je vous rappelle que

l’Assemblée Générale aura lieu sous le chapiteau VIP du CSBJ à partir de 19 heures et que nous

terminerons par un buffet froid en partageant les petits plats que chacun pourra apporter. Trois personnes viennent d’adhérer au KOP nous les remercions.

- Qui c’est ? Demande quelqu’un.

Le retour se passe merveilleusement bien. Bien sûr nous n’avons plus de voix, alors pour compenser le

chauffeur nous met un film. «Le fils de Jo » A dix neuf heures trente nous faisons une halte pour le dîner

du soir. Puis une autre environ deux heures plus tard à l’endroit même ou nos joueurs font une pause.

Nous repartons avant eux, mais notre chauffeur qui certainement à décider de les revoir une dernière fois,

se trompe de voie pour reprendre l’autoroute et nous leur repassons devant, ils se marrent et nous font

des signes de la main et nous aussi.

Nous apprenons que nos espoirs ont battu le LOU vingt quatre à quatorze et qu’ils sont qualifiés pour les

finales. Ils joueront contre Castres le dimanche 16 mai à St Rémy de Provence, ils comptent un peu sur

nous pour venir les soutenir. ̏ On sera là encore une fois, On dansera, On chantera, La lalalalalalala…la

lalalala Allez Bourgoin.̋

St Rémy est à côté de Cavaillon, 272 km et à 2h 30 de Rajon.

Minuit, nous remercions le chauffeur et nous nous donnons rendez-vous pour le 22 mai sous le chapiteau

VIP.

On n’est pas des mecs en mousse. En Isère, on n’est pas des gamins, tous les supporters vous poussent

allez, allez, allez Bourgoin.

LÂCHER DE BALLON HOMMAGE A BERNADETTE BELLEMIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le Kop Bergusia 16 a effectué un lâcher de ballon avant le début de la rencontre entre Bourgoin et Colomiers devant la tribune du kop. 

Ce lâcher de ballon a été effectué en hommage à BERNADETTE BELLEMIN ancienne membre très active du kop bergusia 16. Le kop avait vraiment à cœur de rendre ce dernier hommage et qui plus est sur la pelouse de Pierre - Rajon devant la tribune buvette du KOP BERGUSIA

Adhérente de la première heure au Kop Bergusia, militante associative hors pairs, toujours présente, toujours très efficace dans son travail, trésorière irréprochable,  et infiniment pertinente dans ses prises de positions, nous conserverons de toi Bernadette le  souvenir d’une vraie fidèle supportrice de nos Ciel et Grenat.

Combien de formidables déplacements avons-nous effectués tous ensemble.

Combien de victoires et de défaites avons-nous vécues.

Combien de bons moments avons-nous partagés avant que cette maudite maladie t’éloigne du stade et t’empêche de laisser libre cours à ta passion.

Nous ne t’oublierons jamais.

 

Repose en Paix Bernadette. 

                                                            samedi 25 avril 2015

Le Kop Bergusia aux Corbières

 

 Ce matin là, un samedi comme les autres, enfin presque ! Lorsque le car s’arrête devant nous, supporters du CSBJ Rugby, le clocher de la ville sonne la demie de dix heures.

  C’est le grand départ vers Narbonne. Mais juste avant d’embarquer, un journaliste vient nous prendre en photo. Demain c’est certain elle sera dans le journal. Devant nous  la route défile, toute la troupe de joyeux drilles entonne le chant de la Berjallie  « Berjallieeen, allez allez allez »

  Les plus jeunes assis à l’arrière du car accrochent le drapeau de l’équipe à la vitre, devant, les anciens entament des dialogues, quelques blagues fusent, la route quant à elle continue de défiler sous un ciel légèrement gris, mais bleu dans le cœur des supporters. Quelqu’un dit :

-      Il risque de faire du vent et de pleuvoir à Narbonne ce soir.

-      Bah ! Nous mettrons les impers.

-      Tu as raison la pluie on s’en tape l’important c’est de revenir au moins avec un point.

-      Les narbonnais sont comme nous, ils vont se battre pour le maintien, ça va être un match chaud, bouillant et c’est pas sûr que l’on gagne !

-       Non, mais prendre un point ou faire match nul  c’est possible et ça nous sortirait de la zone de relégation en fédérale.

  Deux heures trente ont passé sans que le temps ne nous soit paru long. L’aire de la ville aux nougats nous accueille pour une halte d’une heure. Le soleil n’est pas au rendez-vous mais il ne pleut pas. Des touristes sont garés à l’emplacement réservé aux bus. Notre chauffeur tente vainement de se garer mais une voiture le gêne vraiment. Enfin les portes s’ouvrent, nos jambes vont pouvoir se dégourdir et nos estomacs cesser de gargouiller.  Une amie nous a cuisiné deux gâteaux  l’un au citron, l’autre aux oranges, un véritable délice, que dis-je ;  Un Éden pour le plaisir de nos palais.

    Il est temps de repartir car ont ne voudrait pas arriver à la fin du match. Notre président fait l’appel, on ne sait jamais, il pourrait manquer un supporter, non ! Plutôt une voix pour le CSBJ. L’ambiance dans le car est agréable, joyeuse.

   Notre président prend le micro et nous annonce que pour le voyage de fin de saison à Aurillac le samedi neuf mai, pour nous remercier le prix des places sera à dix euros pour les adhérents et vingt pour les autres. Un tonnerre d’applaudissements  ébranle l’intérieur du car en guise de remerciement.

-      De la musique pour les vieux, lance un jeune  en chantant une chanson de l’époque yéyé, reprise en cœur par les anciens. Il amuse toute l’équipe et met encore plus d’ambiance et de rires en dansant au milieu de l’allée.

  Le temps passe vite, les kms eux,  défilent sans que l’on s’en aperçoive. Une dame demande de nous mettre la chanson du « On n’est pas des mecs en mousse » sur l’air du petit bonhomme en mousse de Patrick Sébastien. Celle-ci sera un leitmotiv, motivant et  entraînant jusque au retour.

 

   Dix sept heures, nous voilà sur le parking en face du stade « RC Narbonne Méditerranée ». Des drapeaux nous sont distribués et nous partons vers l’entrée en chantant à tue-tête tout les slogans encourageants  pour nos joueurs et bien sûr ;

On n’est pas des mecs en mousse,

En Isère… on n’est pas des gamins,

Tous les supporters  vous poussent,

 Allez allez Bourgoin.

 

 A l’entrée du stade nous rencontrons  Jean-Pierre, une star, le plus grand supporter du RCNM, il va rester avec nous pratiquement tout au long du match. Les narbonnais nous reçoivent sympathiquement, en nous souhaitant un bon match. Bien sûr ils souhaitent que leur équipe gagne, mais la plupart d’entre eux avec lesquels nous discutons seraient satisfaits  si le match se terminait sur un nul.

  Le tigre, mascotte du club Narbonnais vient nous saluer puis s’en va allongé sur un skate.

    Les deux équipes entrent sur le terrain une ovation Narbonnaise et Berjallienne les accueillent.

    La première période se termine en notre faveur, dix à zéro, il faut dire aussi que nous faisons plus de bruit que les narbonnais et que nous jouons avec un peu de vent latéral en notre faveur.

     La seconde période est totalement différente, nos joueurs se font siffler des fautes à plusieurs reprises, le score passe de dix à six, puis nous scorons une pénalité et nous voilà menant treize à six. Narbonne se révolte et nous plante un essai puis une pénalité. Nous sommes  à quelques minutes de la fin, ils nous mènent de seize à treize. Ouf ! Une pénalité est  sifflée en notre faveur. Le stade entier retient son souffle, un ange passe…on pourrait même entendre voler une mouche. Nos cœurs battent à fond, l’adrénaline monte, monte…

-      « Il en a déjà passé une d’aussi loin », souffle une voix dans mon dos. Il va la passer j’en suis sûr.

  Le cuir s’envole vers les perches, il semble au ralenti et soudain une explosion de joie secoue le stade tout entier, le CSBJ vient d’égaliser. La dernière minute nous semble alors une éternité, puis  l’arbitre siffle la fin. Narbonne et nous prenons deux points, avec  la tête légèrement hors de l’eau.

 

  Petit à petit les tribunes se vident, nous  allons à la sortie des vestiaires attendre nos joueurs. Une ovation leur est faite à leur sortie, ils nous remercient d’avoir été leur seizième homme.

   Le retour se passe le cœur léger.

   Samedi prochain il faudra battre Béziers à Rajon. On n’est pas des mecs en mousse, nous supporters  on  vous pousse. Allez allez Bourgoin….

Carcassonne 14 mars 2015

 

En ce samedi de fin d’hiver, comment ne pas apprécier ce petit voyage en pays Cathare !

C’’est donc dans la bonne humeur générale, malgré la morosité de la météo, que notre car de supporters Berjalliens prit la route pour le chef-lieu de l’Aude.

Voyage comme d’habitude sans encombre, avec ses traditionnels arrêts obligatoires effectués une fois de plus sous le soleil du midi !

Arrivée dans les délais, juste à l’heure pour apprendre la victoire de nos Crabos sur leurs vis-à-vis Carcassonnais, un grand bravo et toutes nos félicitations, voilà qui semblait être de bonne augure !

Accueil sympathique, voir chaleureux de nos équivalents Audois, partage du “verre“ de l’amitié entre passionnés, petite visite de la  grande et belle Cité médiévale  pour quelques uns d’entre nous, désirant agrémenter la journée d’un peu de tourisme et installation de nos couleurs dans la tribune  “ canal du midi “ pour les autres.

Après une très belle entame de jeu, un grand passage à vide qui nous coûte 19 points et qui altère  malgré tout  “un peu“ le moral des supporters, mais c’est bien connu, quand on aime on résiste et sur le terrain comme dans les tribunes la deuxième mi-temps fut plus joueuse !

Cela n’a malheureusement pas suffi et malgré tous les efforts déployés par l’ensemble des protagonistes, joueurs et supporters, la victoire nous a échappée.

Courte victoire pour nos adversaires du jour dans les dernières minutes, un point de bonus bien mérité pour nos Ciel et Grenat, quelques regrets quand même, reconnaissons que nous nous sommes mis à y croire, mais voilà, la dure loi du sport …

Enfin contents de prendre un point, remercions les joueurs pour leurs attitudes d’après match et  leur disponibilité.

Rendez-vous le 28 pour la réception de Massy,

Soyons forts et nombreux pour que Rajon vibre de la plus belle des façons, supporters Berjalliens tous en Ciel et Grenat pour pousser notre équipe jusqu'à la victoire.

Allez Bourgoin tes supporters sont là !

Montauban 31 janvier 2015.

 

Montauban, un déplacement dans le chef lieu du Tarn et Garonne, qui aura marqué les esprits des “voyageurs Ciel et Grenat“ de cette fin janvier 2015.

Partis le matin de Bourgoin-Jallieu, en minibus, prenant soin d’éviter le massif central et la neige, le voyage se déroula joyeusement, tranquillement pour ce groupe de supporters toujours prêts à avaler les kilomètres pour  soutenir son équipe de cœur.

Le voyage ponctué de plusieurs poses sous le “soleil du midi“ pour se restaurer et  se dégourdir les jambes, nous voici arrivés à Sapiac, dirigés très gentiment par la police locale  au parking qui nous était réservé et attendu par  les “Ultras“ afin de partager un grand moment de convivialité.

Et c’est seulement après une très chaleureuse réception offerte dans la salle municipale du quartier de Sapiac, avec le traditionnel échange de fanions, que nous prîmes place dans les tribunes.

Activité première, la mise en place de nos couleurs, pas question de passer inaperçus ! Nous voici donc tranquillement installés prêts à passer aux évènements qui nous ont amenés en ce lieu.

Dès le coup d’envoi, nos joueurs se sont montrés vaillants, durs au combat mais face à une solide équipe Montalbanaise et avec un manque de réussite, difficile de tenir pendant quatre vingts minutes.

Après une première mi-temps plus que correct, la seconde période ne fut pas à notre avantage malgré une bonne entame pas récompensée, essai en contre des vert et noir et tout bascule. Dure fin de journée pour tous les Berjalliens présents. Un score trop lourd à vite oublier.

Et déjà il nous tarde de retrouver Rajon, pour reprendre des couleurs et continuer à espérer des jours meilleurs !

Mais avant de reprendre la route, petit tour à la sortie des vestiaires, rencontre avec Xavier Péméja qui a tenu à nous saluer et avec qui nous avons pu très amicalement et très objectivement converser.

Après quelques poignées de mains et quelques mots échangés entre joueurs et supporters, il nous a fallu reprendre la route de la Berjallie.

Arrivés tôt le matin, après un voyage sans  encombres malgré le mauvais temps,  un peu fatigués, un peu déçus  mais pas abattus et surtout prêts à apporter un soutien sans faille à notre équipe, jusqu’au bout de l’aventure en Ciel et Grenat.

Allez Bourgoin tes supporters sont là !

Samedi matin dès 8 heures, un mini bus de 7 kopistes prenait la direction des Pyrénées afin de rejoindre Tarbes pour assister à la rencontre opposant Tarbes au CSBJ Rugby.

Après un périple de 8 heures composé de pauses gourmandes, notre sympathique équipe arrivait au stade où d’autres kopistes nous attendaient.

Nous étions environ une quinzaine de supporters Berjalliens présents pour encourager et soutenir notre XV favori.

Après la mise en place des drapeaux et banderoles, notre joyeuse équipe était prête à donner de la voix.

L’entame du match fut Berjallienne et la domination durant la première mi-temps fut ciel et grenat. Mais hélas dominer n’est pas scorer et à l’heure des citrons nos Berjalliens étaient menés 0-3.

Au retour des vestiaires, les choses se compliquèrent nettement, les Tarbais ayant repris du poil de la bête (en l’occurrence l’ours ) mirent la pression et la domination sur notre XV bien fébrile et dans l’impossibilité de renverser la tendance.

Cette deuxième mi-temps fût pour nous supporters présents souffrance, déceptions et tristesse.

Nos Berjalliens semblaient baisser les bras perdant leur révolte si particulière et nous subissions durement les rouge et blanc.

Bref quand la fin du match fût sifflée, ce fût presque une délivrance tant nous avions mal de voir notre équipe affaiblie et qui ne croyait plus ramener un petit point.

A 21H30, nous reprenions la route de la Berjallie et c’est au petit matin à 4h30 précises  que notre destination finale était atteinte.

La route fût longue, les cœurs serrés mais toujours plein d’espoir…

La route vers le maintien sera également longue semée d’embuches mais demain sera un autre jour.

Nous sommes fièrs d’être Berjalliens et nous serons à Rajon dimanche  pour soutenir notre xv préféré contre le Stade Montois.

Il nous faut être présents, tous ensemble nous devons sauver une fois encore le soldat CSBJ Rugby !

Albi janvier 2015

Comment débuter cette nouvelle  année si ce n’est en Ciel et Grenat et pourquoi pas dans le Tarn !

Voilà ce qui a emmené une poignée de supporters berjalliens au stadium municipal d’Albi en ce 10 janvier 2015.

Partis en début de matinée de Bourgoin, le moral au beau fixe, sous un ciel relativement clément, nous voici quelques heures plus tard sur une aire d’autoroute , sous un magnifique soleil, pour une première pose restauration. Un avant goût de vacances !!!

Enfin arrivés à destination, reprise de contact avec les supporters Albigeois que nous commençons à bien connaitre, échange de bons procédés, accueil chaleureux et bon enfant, de bons présages pour alimenter une belle soirée de rugby.

Installés en tribune, nous avons pu tout à loisir, dresser nos couleurs et prendre possession des lieux à notre convenance.

Dès le coup d’envoi, nous avons assisté à une belle rencontre de rugby, loin de démériter, nos Berjalliens bien organisés en défense, ont su répondre de bien belle manière aux assauts des « guêpes », le score longtemps incertain, pouvait laisser à penser une tout autre issue.

Quelques regrets nourrissaient nos cœurs au coup de sifflet final, ne pas être récompensés de quelques points après un tel engagement reste frustrant, mais présage de belles victoires.

A la sortie des vestiaires, le discours était unanime, belle et encourageante prestation, ajoutons à cela un peu de réussite et le tour est joué !

Après un repas chaud pris sous le chapiteau des supporters Albigeois avec qui nous avons sympathisé et qui nous ont reçus de fort belle manière, après le traditionnel échange de fanions, nous avons décidés d’un commun accord de prendre rendez-vous pour la prochaine saison !

Merci à toute notre équipe pour ce beau moment de sport, merci aux supporters Albigeois pour ce grand moment de fraternité.

Rendez-vous samedi prochain pour Tarbes.

Allez Bourgoin tes supporters sont là !

Lundi 12 janvier 2015,  soirée des vœux.

Invitée par le Kop Bergusia, à partager la galette des rois au cours de la traditionnelle soirée des vœux, toute l’équipe du CSBJ Rugby à une fois de plus répondu présente pour le plus grand plaisir de ses supporters.

Ce rendez-vous annuel, riche en complicité et fort en émotion, est pour tous les Kopistes l’occasion de réaffirmer leur inconditionnel soutien  aux Ciel et Grenat et de souhaiter à toute la Berjallie une fin de saison haute en performances.

Nous avons toute notre place dans ce championnat  de Pro D2 et nous souhaitons à tous les aficionados Berjalliens de belles victoires afin de maintenir nos couleurs dans le rugby professionnel.

Tous ensemble derrière notre équipe pour crier, encore et toujours, haut et fort :

Allez Bourgoin tes supporters sont là ! 

Béziers 1 novembre 2014

 

Une journée qui avait pourtant bien commencé, avec ses quarante-sept supporters, prêts à affronter « pacifiquement » leurs homologues Biterrois.

Partis en fin de matinée de Pré-Bénit, dans la bonne humeur générale, arrêt casse croûte à Montélimar, petite pose détente, brève mais néanmoins sympathique rencontre avec des supporters Lyonnais en partance pour Nice, nous revoilà sur la route du sud avec dans le champ de vision un ciel bien “ menaçant “.

Bien accueillis à l’arrivée par les supporters locaux, échange de bons procédés, drapeaux et autres petits souvenirs, nous prenons place dans la tribune Nord, derrière les poteaux, bien loin de nos adversaires du jour, mais avec toute la place nécessaire pour installer drapeaux et tambours en toute tranquillité.

Arriva le coup d’envoi et les premières difficultés, privés de ballon, beaucoup de fautes, un public rouge et bleu chaud bouillant, très ( voir trop ) influent tout au long du match et malgré une bonne défense de nos ciel et grenat la fin de la rencontre fut difficile à vivre.

Voilà bien longtemps que pareille mésaventure ne nous était pas arrivée, mais apprécions la belle attitude de nos joueurs qui en fin de rencontre, malgré leur mal être, sont venus spontanément saluer leurs supporters avant de quitter le terrain.

Un match à vite oublier, mais une chose est sûre, cela n’a en rien entamé la volonté des supporters présents au stade de la Méditerranée à poursuivre leur passion en Ciel et Grenat.

Allez, un bon match à Rajon pour se rassurer et rendez-vous à Perpignan, car nul doute, nous serons bien présents !

Allez Bourgoin tes supporters sont là !

Le Kop Bergusia 16.