KOP BERGUSIA 16

Photos: Mourad Allili


ALLEZ BOURGOIN TES SUPPORTERS SONT LA


Dernière mise à jour, le 08/09/2021


L' INFO DU JOUR


RECRUTEMENT 2021-2022

Toutes les infos dans la rubrique "effectifs 2021-2021"



 

Aubenas-Csbj, le dimanche 5 septembre 2021

à 15h00

16 à 9, bonus défensif

 




Matchs amicaux 2021 et calendrier


Démarrage des travaux de la tribune sud, début aout 2021



Nouvelles dates

Le samedi 4 septembre de 9h00 à 12h00

Le mercredi 8 septembre de 16h30 à 18h00

Le samedi 11 septembre de 9h00 à 12h00


Rentrée des classes au CSBJ



Le club isérois a officialisé, ce mardi en début d'après-midi, le retour de Pascal Papé en son sein. L’ancien deuxième ligne du XV de France (40 ans, 65 sélections de 2004 à 2015), né à Lyon, formé à Givors et révélé en Top 14 au CSBJ, sera à partir de la saison prochaine le nouveau directeur sportif des Ciel et Grenat, comme nous vous le révélions dès ce mardi matin.

Dans le même temps, le vice-président Paul Ebeyer, en poste depuis 2018, va quitter le CSBJ. Pascal Papé reprendra toutes les attributions de ce dernier, à savoir la gestion sportive de l’ensemble du club et notamment le recrutement de l’équipe première, en lien avec les futurs coaches, Sébastien Tillous-Borde et Grégoire Pintiaux. De son côté, le président Henri-Guillaume Gueydan continuera de bâtir les fondations financières.

Directeur du centre de formation du Stade français Paris depuis 2017, Pascal Papé nourrissait la volonté de retrouver son « club de cœur », tel qu’il le décrit autour de lui. Il se rapprochera également de sa région d’origine, lui qui a notamment la responsabilité de deux restaurants, un dans la région lyonnaise et l’autre en Nord-Isère.

« J’estime qu’on doit accélérer la professionnalisation du CSBJ et mon souhait était d’avoir une personne à temps plein pour s’occuper du sportif, explique Henri-Guillaume Gueydan. C’est peut-être arrivé un peu plus tôt que prévu, mais l’opportunité s’est présentée avec Pascal. Nous nous quittons en bons termes avec Paul Ebeyer. »

Pascal Papé sera présenté par le club en conférence de presse le mardi 25 mai, en même temps que Sébastien Tillous-Borde et Grégoire Pintiaux.(source Dl 18/05)

TRANSFERTS - Directeur de la formation du Stade français depuis quatre ans, Pascal Papé, champion de France 2015 et vainqueur de la Challenge Cup en 2017 avec le club de la capitale, confirme qu’il quittera ses fonctions dans quelques semaines pour rejoindre son club formateur le CS Bourgoin-Jallieu.

Serez-vous le prochain directeur sportif du CS Bourgoin-Jallieu ?

Oui, je confirme les informations sorties dans la presse.

Pourquoi avoir choisi de quitter le Stade français ?

Pourquoi je quitte le Stade français ? C’est une bonne question. Très sincèrement, cela fait quatorze ans que je suis au club, quatre ans que je dirige le centre de formation où je me régale avec les jeunes. Mais, j’avais envie de donner un autre tournant à ma carrière. Le CSBJ, mon club formateur, a toujours été dans mon cœur et dans un coin de ma tête. L’idée de le retrouver et de continuer le bon travail effectué par l’équipe dirigeante en place depuis trois ou quatre ans m’a séduit. Structurer ce club, le développer, ça m’intéresse. Faire partie d’un projet avec des gens qui partagent la même philosophie que moi, c’est ce qui me plaît. Et puis, c’est un retour aux sources. Pas pour me la couler douce, mais avec beaucoup de détermination et l’envie de partager mon expérience.

Quel regard portez-vous sur vos quatorze ans au Stade français ?

Ce club, il n’est pas comme les autres. J’ai tout vécu à Paris : des titres, des pseudo-fusions, un propriétaire qui s’en va, un autre qui arrive. J’ai connu toutes les émotions possibles à Paris. J’y ai croisé des gens formidables. A commencer par Max (Guazzini) ! Il m’a inculqué très vite l’esprit du Stade français. Je vais vous faire une confidence : ces quatorze années, je ne les ai pas vues passer. Aujourd’hui, c’est un chapitre extraordinaire qui se referme. Un autre va ouvrir et je suis convaincu qu’il sera aussi intense en émotions. Le CSBJ est dans mes veines depuis toujours. En fait, je quitte une famille pour en retrouver une autre.

Quel bilan tirez-vous de votre travail sur la formation parisienne ?

Je tiens à vraiment remercier les équipes avec qui j’ai travaillé sur ce secteur de la formation. Il y a vraiment de la qualité dans ce staff. Ils ne sont pas connus, mais ils méritent beaucoup de considération. J’espère vraiment que le club continuera à s’appuyer sur eux.

Comment se sont passés vos contacts avec le CSBJ ?

J’ai d’abord échangé quelques sms avec le président Henri-Guillaume Gueydan qui a reconstruit le club ces dernières années. J’ai d’ailleurs été agréablement surpris de la qualité du travail entrepris. Tout s’est donc fait de façon très naturelle. Je vais collaborer avec le manager Sébastien Tillous-Borde, mais mon rôle sera le garant du projet sportif global et d’assurer la transversalité entre le monde amateur et le monde professionnel. Créer des passerelles et les développer, c’est ce qui me plaît. Je serai actif sur l’ensemble du club et je vais devoir mettre du liant entre les différents secteurs.

Quels seront vos objectifs ?

Le projet a été écrit par le président et je vais m’y tenir. L’idée c’est de vite installer le club en Pro D2.

A quelle échéance ?

Idéalement, dans les deux ou trois prochaines années. J’ai vraiment envie de contribuer à redorer ce blason ciel et grenat. Maintenant, je ne vais pas débarquer en sauveur. Je veux juste m’inscrire dans le projet qui est en cours et apporter ma pierre à l’édifice avec mon expérience et mes connaissances. Ce projet, il est sain. Il se structure avec détermination et sérénité. Vous savez, à Bourgoin, personne ne veut aller plus vite que la musique. Ce n'est pas le genre de la maison.

(source rugbyrama du 18/05)


Confinement et suspension du championnat Nationale

 

OFFICIEL Voici le communiqué du club à 15h00, ce 3/11/2020

 

Après avoir consulté l’intégralité des clubs de Nationale, le bureau fédéral de la FFR a décidé de la suspension de la compétition Nationale jusqu’au 10 janvier 2021.
Le format de la compétition sera défini par la FFR courant novembre. Nous vous tiendrons bien évidemment informé des éventuelles évolutions à venir.
Nous savons à quel point être loin du stade et des joueurs est une situation difficile pour de nombreux supporters.
C’est vous qui donnez vie au stade et qui contribuez à faire du Stade Pierre RAJON, un lieu mythique du rugby français depuis tant d’années. Mais sachez le, nous ferons notre maximum afin de conserver ce lien qui nous unit tant avec nos ciel et grenat.
Prenez soin de vous et de vos proches et on se dit à très vite. ❤
Retrouvez l'article sur le site officiel du CSBJ Rugby
L'Interview du Président:


Soutenez nos actions de supporters, merci d'avance


 

Le csbj mis à l'honneur le week end du 1er et 2 février sur france 3 Alpes

Le reportage sur le csbj rugby est passé ce midi, une façon de mettre en avant le club et faire un zoom sur le projet Envergure 2023
Voici le lien, reportage à partir de 11éme minutes et 47 secondes, journal du samedi 2 février: 12/13


Voeux du kop aux joueurs et staffs

 

Le lundi 13 janvier, le kop bergusia 16 a reçu les joueurs et staffs pour leur renouveler son soutien.

L'occasion pour notre association de présenter les vestes ciel et grenat et nos bonnets grenat.

Une soirée conviviale qui a permis à tous de partager le verre de l'amitié et les galettes et brioche de la boulangerie Yilmaz.

 

Photos: Antonio GONCALVES



Partenaires  Saison 2019 / 2020



------------------------------------------------------------------------------------------------------

ALLEZ BOURGOIN TES SUPPORTERS SONT LA !

------------------------------------------------------------------------------------------------------


De la neige sur la berjallie et rajon


 

 

 

Hommage

au président Chirac

qui avait croiser les rugbymans berjalliens