KOP BERGUSIA 16

Photos: Mourad Allili


ALLEZ BOURGOIN TES SUPPORTERS SONT LA


Dernière mise à jour, le 21/11/2020


L' INFO DU JOUR

Reprise du championnat Nationale et adaptation du calendrier

 

Réunis ce mardi matin en visioconférence, les clubs de Nationale seraient arrivés à un consensus sur le format de reprise du championnat. Selon nos sources, la « solution Suresnoise » l’aurait emportée sur la « proposition Blagnacaise », et la FFR va donc étudier la mise en œuvre de celle-ci, dans le but de la valider en Assemblée Générale, le 12 décembre 2020. La poule unique subsistera donc, mais la phase aller non terminée sera aménagée. Décryptage

 

Pas de vote ce matin, mais des échanges fructueux ont eu lieu lors de la consultation FFR entre clubs de Nationale, ce mardi 17 novembre 2020. L’objet de cette réunion, comment faire reprendre le championnat, dans l’optique d’un retour sur les prés, le 10 janvier 2020. Deux écoles se sont confrontées, lors de ces échanges , entre les tenants du maintien d’une poule unique à 14, et ceux d’un nouveau format articulé autour de 2 poules de 7. Portée par Blagnac et son président Benoit Trey, la proposition de la double poule géographique (tenant compte ou non des matchs aller), n’a pas su trouver un auditoire assez large pour être retenue. Pourtant soutenu par Dax, Massy et Albi, en outre de Blagnac, ce format qui permettait de libérer des dates et se laisser des plages de replis, a subit plusieurs écueils, dont notamment celui d’intégrer les matchs déjà joués via des péréquations. En sus, ce changement de format laissait craindre à certains clubs , un enterrement durable de la poule unique à 14, dont quasi tous étaient satisfaits.

 

A l’inverse, la solution dite « Suresnes » consistant à geler les 7 matchs non disputés entre le 1er novembre et le 22 décembre 2020 (J7 à J13), et procéder début janvier à un rattrapage des matchs reportés, lors des 6 premières journées, a conquis une large majorité des clubs. Porté par Mathieu Blin le directeur général du RC Suresnes et activement soutenue par Chambéry, Dijon, Bourg, Cognac, Narbonne et Nice, cette solution qui permet de maintenir la phase retour dans son format initial, après rééquilibrage des matchs aller reportés, a conquît tant les instances qu’une majorité de clubs. Elle permet de plus, de garder 5 dates de replis/repos jusqu’au 31 mai 2021 (3 matchs de rééquilibrage pour les plus en retard comme Bourgoin + 13 matches retours, sur 21 semaines). L’idée émanant des Hauts de Seine, de réajuster les rencontres non-disputées sur les 6 premières journées, est apparue comme la plus juste aux clubs de Nationale, préservant tant l’équité que l’enjeu sportif, a l’inverse des péréquations qui auraient créés des écarts rédhibitoires et non révélateurs de la valeur intrinsèque des équipes.

 

En outre cette solution, permettrait en cas de déroulement normal de la phase retour, de préserver des playoffs printaniers , tout autant rémunérateurs pour les clubs (sauf si huis clos) , que galvanisant pour les supporters et les joueurs. Mais le sort des playoffs serait encore en suspens. Une chose est sûre, la fédération française de rugby, compte bien promouvoir deux équipes en Pro D2, soit via des phases finales ou par l’accession des 2 premiers à l’issue du championnat. Concernant les 2 relégations en fédérale 1, elles seraient aussi maintenues, à moins que l’antichambre de la Nationale n’ait pas la capacité de reprendre ou de générer des accédants. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le sort de la fédérale 1 n’était pas encore connu et la FFR envisage toutes les hypothèses, allant de l’annulation des playoffs comme en Fed2 et 3 (donc des montées), a l’organisation d’un barrage entre les 4 premiers.

 

Article rédigé par Loïc Colombié du MAG Sports

 


Le masque du csbj est arrivé
Une bonne pratique pour se protéger lors des futurs matchs à Rajon
Prenez soin de vous en attendant le déconfinement et la reprise du championnat

Confinement et suspension du championnat Nationale

 

OFFICIEL Voici le communiqué du club à 15h00, ce 3/11/2020

 

Après avoir consulté l’intégralité des clubs de Nationale, le bureau fédéral de la FFR a décidé de la suspension de la compétition Nationale jusqu’au 10 janvier 2021.
Le format de la compétition sera défini par la FFR courant novembre. Nous vous tiendrons bien évidemment informé des éventuelles évolutions à venir.
Nous savons à quel point être loin du stade et des joueurs est une situation difficile pour de nombreux supporters.
C’est vous qui donnez vie au stade et qui contribuez à faire du Stade Pierre RAJON, un lieu mythique du rugby français depuis tant d’années. Mais sachez le, nous ferons notre maximum afin de conserver ce lien qui nous unit tant avec nos ciel et grenat.
Prenez soin de vous et de vos proches et on se dit à très vite. ❤
Retrouvez l'article sur le site officiel du CSBJ Rugby
L'Interview du Président:


Voici les décisions de la FFR suite à la suspension de ces trois championnats au 5/11/2020

Si la pratique du rugby amateur est suspendue en raison des décisions gouvernementales, trois catégories pouvaient bénéficier d’une dérogation. Le point avec les responsables fédéraux en charge du suivi des compétitions amateurs.

Suite à l’annonce du Président de la République de mettre en place un nouveau confinement, la pratique sportive collective est suspendue, l’ensemble des équipements étant fermés sauf pour les publics prioritaires. En charge d’organiser et de développer le rugby sur le territoire, la FFR a dû composer avec ce nouveau confinement comme nous l’explique Patrick Buisson, vice-président en charge du rugby amateur, « il a fallu gérer la suspension des compétitions suite aux directives gouvernementales. Nous avons travaillé catégorie par catégorie. Les divisions fédérales ne pouvant pas bénéficier de dérogation du Ministère, nous avons décidé de suspendre très rapidement ces compétitions. Nous avons trois compétitions concernées par une potentielle dérogation, l’Elite 1 féminine, la Nationale et les Reichel/Espoirs. Pour ces compétitions, nous avons échangé en visio avec les clubs. Suite à ces partages, le Bureau Fédéral de la Fédération a tranché sur la suspension ou la continuité des compétitions. »

Avant de prendre une décision, les responsables fédéraux ont tenu à échanger avec les clubs, principaux concernés par ce nouvel arrêt de l’activité. Des consultations ont également eu lieu pour les catégories possiblement concernées par des dérogations assure Patrick Buisson, « la consultation est primordiale car elle permet d’avoir le ressenti des clubs et surtout de pouvoir échanger avec eux ! Depuis que Bernard Laporte est élu à la tête de la Fédération, c’est notre ADN. Après, cela n’exclut pas la prise de décision de la FFR et les élus que nous sommes ont pris leur responsabilité. »

NATIONALE

La compétition nouvellement créée bénéficie d’une dérogation puisque « le Gouvernement autorise les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau et Espoirs inscrits sur listes ministérielles et leurs partenaires d’entrainement, à déroger au confinement et à l’interdiction de circuler ». Patrick Buisson revient pour nous sur le processus de décisions qui a amené à la prise de décision fédérale, « nous avons eu deux visios avant de soumettre la décision au Bureau Fédéral. Nous avons écouté tous les clubs, nous leur avons demandé de se positionner. Suite à cette consultation, la majorité des clubs a souhaité suspendre la compétition. Ils ont été unanimes pour dire que quel que soit le résultat, tous suivraient le choix de la majorité. Je tiens à les remercier parce qu’ils ont fait preuve d’une grande compréhension dans cette période compliquée pour tout le monde. »

ÉLITE 1 FÉMININE

Brigitte Jugla, vice-présidente en charge du rugby féminin et Serge Simon, vice-président en charge de la Haute Performance et Responsable de la cellule urgence Covid, ont mené les discussions autour de la poursuite ou de la suspension de la compétition comme l’explique Brigitte Jugla, « nous avons eu deux visios avec les clubs pour connaître leur souhait en fonction des décisions gouvernementales. Si certains clubs voulaient continuer, la problématique était que les filles, dans leur grande majorité, ont des vies professionnelles. D’autres interviennent également dans les milieux hospitaliers en fonction de leurs études ou de leur travail. Elles ne souhaitaient pas faire prendre de risques à leur entourage. En pesant l’ensemble de ces avis, nous n’avions pas assez d’arguments pour demander une dérogation. Nous avons donc pris une décision éthique et déontologique. »

Des propos confirmés par Serge Simon, « il n’y avait pas de tendance massive qui se dégageait. C’est surtout une décision sanitaire avec des joueuses ou des dirigeants qui ne voulaient pas prendre de risque et nous comprenons totalement ce choix. Le Bureau Fédéral a donc pris la décision de ne pas demander de dérogation. C’est une décision de la FFR car nous ne voulons pas faire peser le poids de ce choix sur les clubs ».

REICHEL ESPOIRS

C’est la troisième et dernière catégorie qui pouvait bénéficier de la dérogation puisqu’elle concerne, comme nous l’explique Patrick Buisson, « le haut niveau, celui des clubs professionnels et surtout nos équipes de France jeunes. Nous avons eu une réunion avec l’APARE (Association des Présidents des Associations du Rugby de l’Elite), tous les clubs étaient présents. La majorité a décidé de poursuivre la compétition. Didier Retière, notre Directeur Technique National et Laurent Gabbanini, notre Directeur Général Adjoint, ont fait la demande de dérogation au Ministère pour cette catégorie. »

La réponse du Ministère est allée dans le sens de la demande fédérale pusiqu’elle « répondait aux principes définis pour permettre la poursuite de la compétition » et la catégorie pourra poursuivre son activité en respectant bien évidemment les protocoles sanitaires rigoureux en vigueur.

 

Sylvain MuzeauResponsable des Contenus

Soutenez nos actions de supporters, merci d'avance


DERNIERE MINUTE:  

17 Cas de Covid dans l'équipe berjallienne

Le match à Aubenas est reporté

 

Notre déplacement est donc annulé


Information importante: Nice-Csbj reporté
Communiqué du club:
La rencontre NICE - CSBJ Rugby est reportée suite à plusieurs cas positifs révélés au sein de l’effectif Berjallien.La 6e journée de Nationale devait avoir lieu ce dimanche 25 octobre à 15h00 au Stade des Arboras.
💬"...Nous souhaitons, en priorité, un bon rétablissement à nos joueurs" Henri-Guillaume GUEYDAN


 

DERNIERE MINUTE: Match reporté à ???? 

Cas de covid dans l'équipe de Massy

Samedi  17 octobre à 19h30: Csbj-Massy 

 

 

Message du Csj: 

Suite à détection de 8 cas de Covid au sein de l'effectif du club de Massy, la 5éme journée de championat est reportée.

 

Prochain match des ciel et grenat

 

 à RAJON (masque obligatoire)

 

Samedi 7/11/20 à 19h30 : CS Bourgoin-Jallieu – US Bressane

 

Prochaine bourriche à l'occasion de ce match, tickets à 2€ en vente à l'entrée piscine



Chambéry-Csbj, le dimanche 5 octobre à 15h00

Défaite 24 à 22

Les berjalliens ramènent un point de bonus défensif de leur déplacement en terre savoyarde, il y avait la place de le gagner. Ils ont concédés  trop de fautes que le buteur savoyard  à transformer.

Les berjalliens ont été les seule à inscrire un essai de Rémy Bouet à la 26ème minutes.

Les ciel et grenat terminent ce bloc, avec la meilleur attaque avec 93 points et son 4ème au classement avec un match en retard.

 

 

Les espoirs en lever de rideau à 13h30

Malheureusement, les espoirs n'ont pas résisté aux attaques des savoyards et ont perdu 32 à 13.

 



IMPORTANT: Restriction à 1000 personnes ce soir et que les abonnés

(lire ci-dessous)


Rentrée CSBJ-Saison 2020-2021

 

Nouvelle équipe et nouveau championnat, on a hâte d'être sur le terrain pour vous encourager
Allez Bourgoin tes supporters sont là 🙏😀

Crédits photos: csbj



FFR: Création d'un échelon: National

 

Les clubs avait jusqu’à aujourd’hui (9 juin 2020) pour se positionner et d’après nos infos 14 clubs ont répondu favorablement.

Albi, Blagnac, Massy, Tarbes, Bourg, Chambéry, Aubenas, Dijon, Suresnes, Nice, Narbonne, Bourgoin, Cognac et Dax seront les heureux élus de ce nouveau championnat qui devrait débuter le 13 septembre 2020 sous réserves sanitaires.

Réponses prévues le 16 juin, lors d'un comité de la FFR

 

Le CSBJ EST RETENU PAR LA FD , au 12/06/2020


 Le Comité Directeur de la FFR a acté la création d’un nouveau niveau de compétition pour la saison 2020-2021 avec le lancement de la Nationale, véritable antichambre des divisions professionnels.

Naissance d’une nouvelle compétition

La Nationale est le produit d’une collaboration entre la Fédération Française de Rugby et la Ligue Nationale de Rugby autour d’une Commission mixte composée d’élus et des responsables des compétitions de deux institutions. L’idée était de créer un écosystème spécifique à l’épanouissement de ce troisième échelon national et de pouvoir déterminer les mesures d’accompagnement de la LNR et de la FFR.

Le grand principe pour la saison prochaine réside dans l’inscription de la Nationale dans le cadre réglementaire de la 1ère division fédérale. Pour permettre aux clubs qui vont intégrer cette compétition de respecter leurs engagements notamment contractuels, il n’y aura donc pas de nouvelles obligations : les règles financières, juridiques ou administratives seront les mêmes pour les clubs de Nationale que celles qu’ils ont connues en 1èreDivision Fédérale lors de la saison 2019/2020. Un cadre spécifique pour la Nationale sera élaboré par la F.F.R. de manière concertée avec la LNR et les clubs avant la fin de l’année, pour une mise en œuvre sur la saison 2021/2022.

Composition : 14 équipes pour un titre

Les principes de composition de cette division ont été validés à plus de 80% lors du séminaire des Présidents de Fédérale 1, le 05 juin 2020. Les 18 premiers du classement national de la saison 2019-2020 ont été invités à participer à cette nouvelle compétition avec comme unique critère le classement national de 1ère Division Fédérale de la saison 2019/2020. Quatorze clubs ont répondu favorablement et composeront donc la division nationale sur un format classique de 26 journées, des phases finales inspirées du Top 14 avec des barrages pour les clubs classés de la 3ème à la 5ème place, une qualification directe pour les demi-finales pour les deux premiers du classement. Des demi-finales qui se disputeront en match aller-retour avant une finale qui permettra au vainqueur de décrocher le titre de champion de France.

Montées et relégations

À la fin de la saison 2020-2021, il y aura deux montées en Pro D2 et deux relégations en 1ère Division Fédérale. Pour pouvoir prétendre à la montée, il faudra forcément être finaliste de la compétition. Si les deux finalistes remplissent les critères du cahier des charges d’accession, ils pourront monter en Pro D2. Si l’un des clubs finalistes ne les remplit pas, il n’y aura qu’une montée et donc une seule descente de Pro D2. Si aucun des finalistes ne peut monter, il n’y aura aucune descente de Pro D2. Le vainqueur de la finale décrochera tout de même le titre de champion de France.

Ce principe sera le même en bas du classement pour les descentes en 1ère Division Fédérale et les montées en Nationale. En 1ère division fédérale, les clubs en position de monter pourront renoncer à l’accession à la division supérieure sans être sanctionnés.

Source FFR


LA FFR PROPOSE 6 ÉTAPES POUR

REPRENDRE LES ENTRAÎNEMENTS DE RUGBY

En marge de cette crise sanitaire, la FFR, qui a communiqué hier ses poules fédérales et son premier calendrier, a tenu à donner les pistes de reprise des entraînements de Rugby. Cela s’organise autour de 6 stades : 

  • Stade Rugby 0 / diagnostic joueur : Avant de reprendre l’entraînement en club suite au confinement, chaque joueur doit, en plus de l’auto-évaluation quotidienne, répondre à des questions sur son état de santé.
  • Stade Rugby 1 – Parcours individuels sans ballon : Le retour sur le terrain se fera progressivement avec des séances d’entraînement par petit groupe, 10 personnes maximum, sans contact et d’une durée de 45 minutes à moins de 80% de la fréquence cardiaque maximale. On travaillera au cours de cette phase sur des parcours et exercices individuels.
  • Stade Rugby 2 – Parcours individuels avec ballon : Comme lors du Stade 1, les séances d’entraînement se feront par petit groupe, 10 personnes maximum, sans contact et d’une durée de 45 minutes à moins de 80% de la fréquence cardiaque maximale. On introduit le ballon avec de la technique de manipulation pied/main sur des parcours et exercices individuels.
  • Stade Rugby 3 – Situations avec passes : Comme lors des Stades 1 et 2, les séances d’entraînement se feront par petit groupe, 10 personnes maximum, sans contact et d’une durée de 45 minutes à moins de 80% de la fréquence cardiaque maximale. Des parcours collectifs et des jeux de passes sans contact seront au cœur de cette phase.
  • Stade Rugby 4 – Situations avec jeu à toucher : Les séances d’entraînement se feront avec des groupes plus larges. Pendant une heure à une heure trente maximum, on introduit des situations d’opposition à travers des parcours collectifs et des jeux à toucher.
  • Stade Rugby 5 – Situations avec contact : Comme pour la phase 4, les séances d’entraînement se feront avec des groupes plus larges. Au programme, parcours collectifs, situations d’entraînement et jeux avec contact.
  • Stade Rugby 6 – Matchs amicaux : Comme pour la phase 4 et 5, les séances d’entraînement se feront avec des groupes plus larges. Pour cette dernière phase, parcours collectifs, situations d’entraînement et jeux avec contact.

                                      Le kop solidaire face au coronavirus
Meme si le confinement est dur, il faut le respecter et quand la situation sera meilleure, nous revivrons des moment de joies partagés autour du rugby.
Un grand bravo aux soignants et merci pour votre travail en cette période



 

Le csbj mis à l'honneur le week end du 1er et 2 février sur france 3 Alpes

Le reportage sur le csbj rugby est passé ce midi, une façon de mettre en avant le club et faire un zoom sur le projet Envergure 2023
Voici le lien, reportage à partir de 11éme minutes et 47 secondes, journal du samedi 2 février: 12/13


Projet CSBJ Pro D2: ENVERGURE 2023

 

Le CSBJ rugby lance le projet pro D2 2023:une sas, de nouveaux joueurs ayant un niveau pro d2 pour la saison prochaine, un nouveau bâtiment de formation proche du stade, une nouvelle tribune buvette (photo) et la recherche de nouveaux partenaires financiers.
L'année 2020 va être passionnante
Plus d'informations dans la rubrique "article de presse"


Voeux du kop aux joueurs et staffs

 

Le lundi 13 janvier, le kop bergusia 16 a reçu les joueurs et staffs pour leur renouveler son soutien.

L'occasion pour notre association de présenter les vestes ciel et grenat et nos bonnets grenat.

Une soirée conviviale qui a permis à tous de partager le verre de l'amitié et les galettes et brioche de la boulangerie Yilmaz.

 

Photos: Antonio GONCALVES



Partenaires  Saison 2019 / 2020



Vous voulez être partenaire du KOP BERGUSIA 16 et avoir votre carte de visite sur le site ?

N’hésitez pas, contactez Fabrice au 06 11 28 11 97


------------------------------------------------------------------------------------------------------

ALLEZ BOURGOIN TES SUPPORTERS SONT LA !

------------------------------------------------------------------------------------------------------


De la neige sur la berjallie et rajon


 

 

 

Hommage

au président Chirac

qui avait croiser les rugbymans berjalliens